[Album] 100 sacs à roses + Paroles

Voici l’album « 100 sacs à roses » (acoustique) de Neptune Chorus écoutable sur Jamendo ainsi que les paroles.

 

  

100 sacs à roses

Couplet 1

Il lui a offert 100 sacs à roses, encore fallait-t-il qu’il l’ose

Elle l’a envoyé chier sèchement, il a persévéré gaiement

Couplet 2

Tranquillement, il les a peint en bleu, mauvaise idée

Il les a peint en rouge ça a marché

Elle dit ouais pour la couleur, mais à dit non il manque des fleurs

Refrain

Pour cette femme, pour cette flamme

Il ne laissera jamais sa chance

Pour cette histoire, il compte bien mettre son ancre

Couplet 3

Il lui a donc brodé des fleurs, au moins un millier au total

Ce travail lui a pas fait peur, pour la cagnotte c’est bien normal

Couplet 4

Mais pourtant, ça lui a pas suffi, elle voulait plus

il était planté là, devant sa muse

Son cerveau a repris les reines, son cœur lui a r’lancé l’moteur

Refrain

Couplet 5

Il a brodé « j’t'aimerais à vie », elle répondu « moi aussi »

 

Sous mes fenêtres

Couplet 1

Sous mes fenêtres se trouvent des gens malhonnêtes

Mais oui y’a rien à faire, je n’ai plus qu’à me taire

Des gens en volent d’autres, et d’autres qui n’prennent pas d’gants

Ma rue est ce qu’elle est, sa vie fut ce qu’elle fut

Refrain

Mais ça c’est qu’elle est le jour mais la nuit c’est pas mieux

Les bandits sont d’sortie pendant que j’suis au pieu

Les hurlements, les tirs qui chantent toute les nuits, et les catins du coin qui mettent pas la veilleuse

Couplet 2

Sous mes fenêtres se trouvent des gens malhonnêtes

Habillés en vendeur, certains me font très peur

Les uns croisent le fer, les autres tombent à terre

Des cadavres à la pelle qui regardent le ciel

Refrain

Outro

Sous mes fenêtres j’espère ne plus jamais y être

 

Passe le temps

Couplet 1

Presse moi je suis un couillon j’ai perdu mon âme j’ai pas été bon

Si t’as qu’ça à faire

Laisse un câble pendu à l’arbre et va m’chercher un tabouret je vais tout réparer

Refrain

Tel est l’acide qui va et vient dans l’estomac quand on apprend qui tu es

Quelle est cette émotion qui mime le poison quand on se rend compte de tout

Et ces mots à trouver pour parler de ce que tu branles toute la journée.

Passe le temps sans réfléchir

Couplet 2

Depuis des lustres on prend le temps, le temps encore de repousser, repousser les tâches importantes

Hormis le temps des luttes, qui opposent les extrêmes, les dominants jouent la montre

Et les cafards brulent dans le noir pendant que les saoulards s’bagarres sans se soucier du sablier

Alors regarde donc l’horloge, regarde si tout l’monde s’en déroge, et viens me dire que tout va bien en ce moment

Refrain

 

Le gars du coin

Couplet 1

Le gars du coin sans être bête on sait jamais s’il est honnête

On l’voit partout, il parle jamais mais tout l’monde sait comment il est

Couplet 2

Par les temps de chaleur il ère la ch’mise ouverte dans les rues

Et Pendant les hivers il est toujours la ch’mise ouverte mais dans les bars

Refrain

C’est l’gars du coin c’est sur on l’reconnait il a toujours les mêmes chaussures

C’est l’gars du coin qu’y est seul pour marcher mais qui a toujours du monde à faire jaser

Couplet 3

Le gars du coin t’regarde jamais mais à toujours un œil sur toi

Il a toujours un truc à faire mais personne connait ses horaires

Couplet 4

Le soleil brille sur son chemin et on dit qu’sa femme est une catin

Et si la pluie s’en venait tomber lui il a d’quoi se protéger

Refrain

Couplet 5

Le gars du coin achète son pain quand y’a personne dans l’magasin

Si t’es perdu tu cherches une rue demande lui, lui il a tout vu

Couplet 6

Car si t’es nouveau dans une ville, ce gars est de loin l’plus utile

Mais si tu veux le rencontrer, il te faudra n’pas y penser

Refrain

 

A l’arrêt

Refrain

Quand on voit qu’on saigne, ce n’est pas dit qu’on crève

Mais de plus en plus le monde devient concret

Mais de plus en plus le monde devient concret…

Couplet 1

A quoi bon, sourire aux salopards

Quand ils n’ont, que du mépris à boire

Nourrissons, ils ne sont pas barbares (pour un sous)

Nourrissons, qu’ils ne se développent plus (du tout)

Refrain

Couplet 2

Arrêtez, de vous foutre de nous

Souvenez, vous qu’on peut être fou

Parvenez, à vous ouvrir à tout (c’est mieux que rien)

Régalez, vos gosses de joujoux (et de pain)

Refrain

Couplet 3

Rien à faire, de ce qu’on a pu dire

Ca va de pair, avec nos lignes de mire

A quoi ça sert, si on ne peut pas relire

Les bras de fer, qu’on joue pour pas mentir

Refrain

Refrain b

Quand les lumières s’éteignent et que la nuit se lève

Le monde est tout ce qu’il y a de plus secret

Le monde est tout ce qu’il y a de plus secret…

Outro

A l’arrêt, à l’arrêt, plus rien ne disparait

A l’arrêt, à l’arrêt, plus rien n’a d’intérêt

A l’arrêt, à l’arrêt, tout est bien plus concret

A l’arrêt c’est con à dire, il n’y a plus de secret

 

Les anges, bon vent

Couplet  1

Brise la danse qu’on nous promet dès lors qu’on nous laisse marcher

Abandonne toi au système, tu verras tout peut brûler

Les romances d’une seule vie peuvent remplir plusieurs caveaux

Les rats et les souries pourront dire que l’on est beau

Couplet  2

Quelques désillusions peupleront nos réserves d’air

On bouffe tous du poison dès qu’un con veut nous faire taire

Si vivre tranquillement c’est nier sa propre mort

Prier dès qu’on pense à tort, j’veux pas de ça : les anges, bon vent !

Couplet  3

Rendre tabou la misère, c’est étouffer le bon sens

Nous foutre la gueule dans la terre et nous faire boire de l’essence

Pour ça on a inventé,  un système de gros billets

Et ceux qui ne peuvent pas payer, se feront pisser à la raie

Couplet  4

On nous fait prier des dieux, qui ont un dollar au milieu

La joie, la réussite et les sous, et les morts nés on s’en fou

Créons l’insécurité et créons les assurances

Merci pour tout ce qui est marrant, pour le reste : les anges, bon vent !

Couplet  5

Merci à nos esprits si faibles qui nous abandonne à l’abstrait

On nous fait rêver de plus belle jusqu’à ce que ça fasse vrai

Les sensés sont fauchés, les connards sont au pouvoir

L’espoir est mal fichu, on dit amen aux trous du cul

Couplet  6

Si la résistance existe, elle doit pas être dans les bonnes fiches

Parce-que vu dans quoi nos jambes glissent, c’est pas étonnant qu’on pourrisse

Si l’omnipotent voulait de la joie il a du chié sur l’mauvais toit

Vous repasserez peut être un temps, mais d’ici là les anges : bon vent !

Couplet 7

Venez arroser le système et contemplez les vagues de morts

Alors on se persuade qu’on s’aime mais on voit très bien que l’on a tort

Venez éclairer le système et observez tous les suicides

Alors on se persuade qu’on s’aime mais tout ce sang est bien humide

 

Non loin de la mare

Non loin de la mare x2

Au loin des connards x2

On peut nourrir les canards

 

Autour de la mare x2

De l’eau éclabousse x2

Les canards giclent sur ta frimousse

 

Petit Jacques IV

Couplet 1

Petit Jacques a reposé l’pied, sur cette terre bien mal gérée

Mais attention à cet élan d’bonté, de naïveté ou de pitié

Couplet 2

Les gens n’ont toujours pas changé, ceux qui gouvernent sont bien rodés

Et les gens dans la rue sont affamés, ils payent les parachutes dorés

Couplet 3

Ne compte plus trop sur le partage, finit le temps bénit des mages

Si tu veux vivre tu peux tourner la page, voire la corner si tu es sage

Couplet 4

Te souviens-tu de ton nuage, celui qui te sert d’anti-cage

Pour y retourner vas-y à la nage, tu te noieras c’est bien dommage

Refrain

Fais bien donc en sorte, qu’on te voit pas souvent

Verrouille bien ta porte et panique tranquillement, seul

Couplet 5

Est-ce que 2 mois peuvent te suffire, te rappelles tu ce qu’est souffrir

Pendant ce temps si tu penses pouvoir rire, ne te prive pas, laisse donc agir

Couplet 6

On arrive à nous adoucir, certainement pour mieux pourrir

Et je constate que tu te laisses languir, je te conseil d’intervenir

Refrain x4